Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Candide
  • : Penser l'actualité, le quotidien et l'histoire sans a-priori et avec un esprit critique.
  • Contact

Texte Libre

Gilles Deleuze

"Tout philosophe s'enfuit quand il entend la phrase: on va discuter un peu."
(Qu'est-ce que la philosophie ?)

Recherche

Archives

Liens

27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 18:28

Ce qui devait arriver vient de tomber sèchement. Dans un bref communiqué, le Conseil de l’Ordre du Grand-Orient de France a décidé de déférer devant la justice maçonnique la Loge Combat pour avoir initié une femme en contravention avec une résolution du Convent de l’Obédience refusant que les Loges procèdent à des initations de femmes.
Mais cette résolution est-elle légale ?
« On ne peut déroger par des conventions particulières aux lois qui intéresent l’ordre public et les bonnes mœurs. »

C’est l’article 3 du Code civil qui pose cette assisse fondamentale de notre droit.

Toute discrimination basée sur le sexe étant contraire à l’ordre public, la résolution du convent ne doit,  ni ne peut être respectée.

Le Conseil de l’Ordre, dont la tâche est d’appliquer les résolutions du Convent, est dans son rôle de poursuivre, mais conscient de ce qui précède et anticipant la suite, il a fait en sorte qu’administrativement la réception de la candidate de samedi dernier soit parfaite.
En somme il poursuit la Loge non pas pour avoir initié une femme, mais pour ne pas avoir respecté une résolution du Convent…
Ce même Convent  a cependant repoussé à 75 % une résolution demandant confirmation du caractère strictement masculin de l’Obédience.
En somme, le Grand-Orient de France n’est pas exclusivement masculin, mais les femmes n’y sont pas admises.
Si ce n’est pas de la casuistique de Jésuite, cela s’appelle comment ?
La suite est prévisible.
Si la Loge Combat est supendue, elle s’adressera à la justice civile dans une action contre le Grand-Orient de France.
Et là, le différend sera public et pas pipole du tout !
Faut-il en arriver là ?
N’y-a-t-il pas, au moment où la société française est confrontée à une foule de problèmes qui hypothèquent son avenir, d’autres terrains de spéculation, d’autres combats pour la justice, l’égalité et la fraternité ?
Retrouvons la mesure et, tous ensemble, hommes et femmes libres, mobilisons-nous pour rassembler ce qui est, encore et toujours, épars.



Partager cet article
Repost0

commentaires

I
"Pour en finir: l'équipe de France de football ne respecte pas la loi? Il n'y a que des hommes. Les femmes sont dans les tribunes "<br /> <br /> il est vrai que c'est une grande avancée, elles pourraient être à la cuisine...
Répondre
N
Démocratie? La résolution est légale dans la mesure où il ne s'agit pas de contrevenir aux lois de la République. Mais d'un vote qui a eu lieu sur une question précise qui ne porte atteinte à aucune liberté.Discrimination? Le sexe n'est pas le seul critère discriminant: il y a aussi l'argent, le handicap et là on ne dit pas grand chose.<br /> A tort ou à raison, il s'agit de savoir si l'on doit respecter un vote démocratique ou si l'on essaie de forcer la main, à trois mois du prochain convent....<br /> Justice civile? Si la loge Combat va jusque là, je trouverai cela regrettable. Lorsqu'il y a transgression, il faut assumer, à mon avis, sans tenter d'avoir à tout prix raison. Initier une femme par la force, est ce le seul moyen?<br /> Pour en finir: l'équipe de France de football ne respecte pas la loi? Il n'y a que des hommes. Les femmes sont dans les tribunes.
Répondre
S
Il faut faire attention aux ambitieux qui visent la place du GM (qui se protége en langue de bois : moi je descends et je suis pour mais je ne peut rien faire...). il faudrait clairement demander la position de chacun des prétendants et leur engagement sur la Liberté des loges
Répondre
S
Si je comprends bien,on peut,au nom de la liberté d'association prévue dans la déclaration des droits de l'homme, créer une association ne recevant que les pécheurs de crevettes roses ou une autre n'acceptant que les usagers du rasoir électrique BRAUN ZZZ, mais pas d'association ne comportant que des hommes intéressés par l'usage du préservatif masculin ou des femmes passionnées par la pèche au gros.<br /> <br /> Dont acte.
Répondre