Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Candide
  • Le blog de Candide
  • : Penser l'actualité, le quotidien et l'histoire sans a-priori et avec un esprit critique.
  • Contact

Texte Libre

Gilles Deleuze

"Tout philosophe s'enfuit quand il entend la phrase: on va discuter un peu."
(Qu'est-ce que la philosophie ?)

Recherche

Archives

Liens

31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 13:34

07.2011.3

Joueur de bansuri
(flûte traversière indienne)

 

On va pas jouer au vieux désabusé qui revient de guerres qui n'en finissent pas. Au contraire, retrouvons un peu de fraîcheur juvénile, celle qui faisait écrire à Céline : « avec un enfant on peut toujours espérer qu'il sera moins dégueulasse que les adultes ».

C'est donc dans ce parfum de jouvence que je vous souhaite, cher amies, chers amis, un année qui vient heureuse, féconde et paisible.

Paisible ! (avec un « P » comme Paix!). C'est bien ce qui nous manque le plus dans ce monde dévoyé qui nous entoure.

Songez : on ne nous entretient que de compétition, et mondiale en plus, d'austérité, de plan de relance (de quoi, je vous le demande ?), de bruits de bottes, de guerres ici et là, encore lointaines les guerres, mais elles se rapprochent comme me le dit mon petit doigt...

On nous demande d'être sérieux, responsables, impliqués, conscients, disponibles, citoyens, et que sais-je encore, alors qu'il nous suffirait, à vous et à moi, d'être nous-mêmes, soit de braves filles et de braves garçons qui vivent sagement, mais avec un peu de folie quand même, une vie qui passe trop vite, ce que les jeunes ne réalisent pas !

Une vie qui doit valoir la peine d'être vécue.

Qui n'aurait rien à voir avec une carrière (familiale, professionnelle, quelconque...) imposée.

Une vie qui serait un rêve réalisé !

Une vie dans laquelle, tous, on se reconnaîtrait !

Vous allez me dire que les rêves ce sont souvent des chimères inhalées au bout d’afghan blue corsés ou de narguilé suspects...

Et pourtant...

Si vous mettez votre vie en adéquation avec ce que vous souhaitez et pouvez en faire, pourquoi faudrait-il des paradis artificiels ?

Si vous conformiez vos rêves à une réalité prosaïque certes, mais rectifiable ?

Que faut-il au juste pour être heureux ?

Épouser le prince charmant, Cendrillon ou Britney Spears et gagner à l’euro million ?

Forget it !

C'est tout simplement se lever le matin après avoir passé une nuit pai-si-ble.

Ne pas se poser ces questions qui ne méritent pas de réponses.

Se dire que le grand escogriffe en face de vous (ou la grande échalasse, c'est selon...) est l'homme ou la femme de votre vie. Basta !

Et puis sourire...

Le bonheur, à l'instar de l'amour, est un mystère...

Ne pas dévoiler le mystère !

Bonne année, incorrigibles rêveuses et rêveurs !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide
commenter cet article

commentaires

Vertuchoux 02/05/2014 22:16

Cher Candide, mais peut-être pas tellement…
Je suis heureux (masculin) de constater qu’il y a quelqu’un au bout du fil.
J’aurais au départ une sympathie naturelle pour des blogs comme celui-ci, mais j’ai l’impression qu’il est davantage, et de loin, bien plus utilisé en tant qu’instrument de curiosité que
d’expression. Dommage.
Paisible est le maître mot de cette carte de vœux originale. Je vais tâcher de ne pas m’en éloigner.
Les remerciements m’auraient été adressés suite à mon commentaire sur l’article des sophistes, n’étant pas super fin ou super méfiant, je n’y aurais vu rien de douteux. Je comprends un certain
agacement après celui sur les sectes.
Dans le souci de paix que j’évoque, je ne peux que présenter des excuses pour mon commentaire qui précède ces remerciements, commentaire que je reconnais provocateur et que je vais éviter de
renouveler.
Donc je reprends le texte, et je livre mes commentaires sur les points qui me font réagir.
Immédiatement la réflexion de Céline. Ah, ce Vertuchoux, mais quel manque d’humilité : il va critiquer Céline… Allez, j’envoie Freud au combat à ma place. Je sais ce n’est pas courageux. Freud dit
de l’enfant que c’est un pervers polymorphe. Autrement dit, qu’il n’en a strictement rien à faire de l’autre, et qu’il ne voit en lui qu’un objet de satisfaction de ses désirs. Curieusement, j’ai
l’impression par ces mots d’avoir donné une définition au mot « dégueulasse », si caractéristique de l’adulte semble-t-il… On me dira que l’enfant n’a pas conscience de ce qu’il fait : je veux bien
le croire. Je ne suis pas certain d’être convaincu que l’adulte, lui, est conscient du poids de ses œuvres. Mais d’accord, redevenons l’innocence incarnée et poursuivons…
Ensuite, je suis enchanté d’apprendre que ce qui nous manque le plus dans ce monde est la Paix. Bon. Personnellement je pensais le Respect, d’autres pensent autre chose, mais non, ce qui nous
manque le plus c’est la paix. D’accord. Poursuivons. Heureusement que certains savent car parfois on se trompe et c’est dommage.
Puis, jusqu’à Forget it, je trouve que c’est beau, à part Britney Spears mais je reconnais que je préfèrerais l’épouser elle plutôt que le prince charmant. Bien que depuis peu c’est légalement
possible mais j’ai un côté traditionnel qui s’en accommoderait mal. Peut-être un autre côté non plus.
Ensuite nous est fourni l’antidote contre l’échec dans la poursuite de ce mystère à ne pas dévoiler qu’est le bonheur : une nuit paisible.
Alors là moi, je sollicite quelques éclaircissements. Quelqu’un peut m’aider, là, à définir la recette d’un mystère ? Et à me dire comment on s’assure de passer une nuit paisible ?
Le rêve se brise par la chute … du lit.
Allez, rebondissez, quoi ! Il ne fait que lancer des pistes de réflexion Candide.
Je ne vais pas lui donner tort sur ce coup.
J’espère avoir été sympathiquement stimulant et robora (quoi déjà ?)

Candide 02/05/2014 13:49

Merci, cher (ou chère) Vertuchoux pour vos commentaires sympathiques, stimulants et roboratifs !

vertuchoux 02/05/2014 11:07

Bonjour Candide.
Tu nous as dit quelque chose, là ?