Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Candide
  • Le blog de Candide
  • : Penser l'actualité, le quotidien et l'histoire sans a-priori et avec un esprit critique.
  • Contact

Texte Libre

Gilles Deleuze

"Tout philosophe s'enfuit quand il entend la phrase: on va discuter un peu."
(Qu'est-ce que la philosophie ?)

Recherche

Archives

Liens

21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 15:25

 

de Romilly

Madame de Romilly, de l'Académie Française

 

 

 

Une grande dame s'en est allée aux Champs Elysées où l'attendait une foule d'illustres personnages d'antan et de maintenant. Sans elle, nous voilà plus pauvres...

Elle s'est battue pour une cause bien noble, tellement, qu'il ne faudrait même pas se battre pour elle; le grec ancien ! Mais voilà, les temps étant ce qu'ils sont, et la paresse des hommes ce qu'elle a toujours été, à l'école on préfère l'ordinateur à Sophocle, la reproduction des lapins au datif instrumental, l'anglais d'aéroport au vocabulaire de Thucydide ou Xénophon !

Et puis, à quoi sert le grec ? Et tant qu'à faire, le latin ?

D'abord à pratiquer une bonne gymnastique du cerveau, ensuite à retrouver les racines de votre langue, la française, mais aussi l'anglaise ou l'allemande, et puis connaître les auteurs grecs, les premiers à avoir écrit sur l'homme en tant que citoyen, et non pas créature de divinité jalouses et tyranniques.

Et puis, vous parlez grec sans le savoir.

Catastrophe, thermos , sceptique (de « skopeoo », j'observe), phénomène, fantasme, géographie, germination, genèse, hyper, hypo, etc...

C'est fou ce que vous parlez grec, comme ce monsieur Jourdain qui faisait de la prose et ne le savait pas...

A la faculté de médecine de Montpellier à été inaugurée une initiation au grec pour les étudiants en médecine (les futurs thérapeutes qui nous préserveront des maladies, celles nosocomiales, entre autres), afin qu'il sachent d'où viennent et ce que signifient réellement les termes ou les prépositions grecques de la médecine: dialyse, diarrhée, logorrhée, cathéter, utricule prostatique, prurit..bref, tout un catéchisme pour lequel il ne faut pas forcément être stratège pour le maîtriser. Le néophyte y a aussi sa place.

Seulement voilà, nous nous complaisons dans une culture de la technique, surtout celle de notre confort, et nous l'adulons à un point tel que nous lui sacrifions non pas le superflu, mais l'essentiel.

Nous ne connaissons plus le plaisir de l'étude pour l'étude, ou son exégèse, mais voulons que cette dernière soit profitable directement.

La bonne propédeutique mène à l'utile !

Mais foin de prolégomènes ! aux oubliettes le grec ! Vive cet anglais, que l'on apprend en vitesse, pas celui de Shakespeare, l'autre, cet espèce de pidgin que l'on baragouine dans les gares et aéroports.. facile, pas cher et ne menant pas loin !

Il s'est trouvé Madame de Romilly pour dénoncer ce naufrage, faut-il vraiment ne pas espérer pour entreprendre, ni réussir pour persévérer ?

Non, par Zeus !Tout reste encore à faire, et, à la suite de cette grande dame, dénoncer le diktat de ce qui est utile, et lui préférer la beauté, qui, toujours, est acolyte de la vérité.

 

 

Latinam loqui

Graecamque

Tu quoque ?

 

Les mots en italiques dérivent du grec classique

Partager cet article

Repost 0
Published by Candide
commenter cet article

commentaires

Alain 22/12/2010 12:39


Elle est allé tout simplement rejoindre Dieu, le Dieu de l'Evangile, qu'elle avait trouvé, au soir de sa vie ,auprès d'un prêtre maronite qui de son côté avait découvert une âme belle et
transparente.