Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Candide
  • Le blog de Candide
  • : Penser l'actualité, le quotidien et l'histoire sans a-priori et avec un esprit critique.
  • Contact

Texte Libre

Gilles Deleuze

"Tout philosophe s'enfuit quand il entend la phrase: on va discuter un peu."
(Qu'est-ce que la philosophie ?)

Recherche

Archives

Liens

16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 12:43

Si, après le Convent de 2009, les Loges qui le souhaitent sont libres d'initier des femmes, cela changera de fond en comble la structure du Grand-Orient de France et il faudra revoir celle-ci.

Voilà, en substance,  le contenu d'une longue communication du Conseil de l'Ordre qui, passant sous silence, la déculotée que lui a infligée la Justice maçonnique en le déboutant de l'action en suspension introduite contre 169 Maître maçons appartenant aux Loges qui ont inité des femmes le printemps dernier,  met en garde les Frères sur les conséquences irrémédiables qu'entraînerait, selon lui, l'application de cette liberté.

En septembre, le Grand-Maître s'adressant à la presse déclarait sereinement : « Il n'y a pas de problèmes de mixité au Grand-Orient, puisque les Loges reçoivent les Sœurs d'Obédiences reconnues ! » En octobre, il revient à la réalité. Que se passera-t-il si des Sœurs, initées au Grand-Orient, veulent visiter ces Loges de l'Obédience qui ne reçoivent même pas les visiteuses maçonnes? Vingt-cinq pour cent des Loges de l'Obédience sont dans ce cas.

Et puis, poursuit le communiqué, quid si des femmes sont déléguées au Convent et que, par conséquent, elles siègent avec les Frères de ces Loges qui ne veulent pas les voir ?

Pour toutes ces excellentes raisons, le Conseil de l'Ordre propose que les Loges, dans la perspective de la venue de femmes, réfléchissent à faire de l'Obédience, qui est une fédération de Loges, une confédération d'Obédiences. Ni plus, ni moins !

Remarquons, avant de continuer, qu'il n'est pas dans la vocation du Conseil de l'Ordre, de susciter pareille interrogation.  Le Conseil de l'Ordre est là pour appliquer les décisions du Convent. C'est à ce dernier qu'il appartient de de corriger, ou non, les conséquences de ses orientations.

Cela étant dit...

Il y aurait, dans cette perspective, un Grand-Orient exlusivement masculin, un Grand-Orient mixte et, pourquoi pas ? un Grand-Orient exlusivement féminin !

Les Loge seraient appellées à choisir clairement (et une fois pour toutes ?) l'option de leur choix. 

La manœuvre est cousue de fil blanc. Il s'agit de « ghettoïser » les tenants de la liberté des Loges d'initier ou non des femmes. De les parquer dans une « Obédience » bien à eux et une fois pour toute. Il y aurait, dans cette confédération, trois Grand-Maîtres et (comme c'est curieux !) un Grand-Maître coiffant le tout !  On devine, sans difficulté, d'où viendra ce « Grand-Maître Général ».
En un mot, comme en cent, on verrait l'émergence d'un « Petit-Orient » composé de tous ces libertaires crypto-anarchistes qui estiment que le temps est venu  pour que des femmes participent à leurs travaux.

Pas besoin d'être devin pour comprendre que cette « usine à gaz » sonnerait le tocsin de la plus vieille Obédience maçonnique du monde. Qu'elle y perdrait en audience, en prestige et en représentation. C'est déjà le cas quand on lit les commentaires de la presse qui relate ces péripéties d'un autre âge.

Le Conseil de l'Ordre, si soucieux d'éviter un shisme, préfèrerait donc qu'implose l'Obédience.

Peut-on vraiment  s'offrir ce luxe ?



Partager cet article

Repost 0
Published by Candide
commenter cet article

commentaires

L.L 11/01/2009 14:24

Ordre et/ou Liberté?

Amener l'homme vers sa propre liberté, telle est pour moi la vocation ultime de toute obédience.

Mais le chemin est long avant d'y parvenir...
Alors, dans l'attente, on se préserve de l'inconnu, et donc de "celle" qui l'incarne et dont nous sommes paradoxalement les fruits.

Car comme la famille, la loge rapproche de ...la rupture.

Alors, cher frère, n'aies crainte de cette rupture, car elle est ta destinée, ta vraie porte sur la liberté.

Lorsque tu la con naitras, tu n'auras plus peur d'éviter le schisme et l'implosion, source de ta régénérescence ...

Pour l'heure, continues ta route, que ce soit vers le grand "orient" ou le petit "occident"

Cordialement

T.:. I.:.F.:. Laurent

tintin 22/11/2008 13:04

Tant de betise... C'est à pleurer. Tous ces beaux esprits qui sont détenteurs d'un morceau de la vraie croix et qui se croient autorisés à penser pour les autres et surtout contre les autres...Ou quand l'égalité (ou plutôt son instrumentalisation) devient un argument contre la liberté et surtout contre la fraternité.